Jolène Ruest, une artiste ultra-talentueuse, sera du FAST2016 le 12 août prochain pour présenter son oeuvre Monogamies ou comment une chanteuse a fucké ma vie sexuelle. Toutefois, on a décidé de ton donner un léger aperçu sur son monde, et ce, en 8 questions dans une entrevue Face à FAST!!

 

1) Le roman de ta vie ?

Trois-Rivières, Trois-Rivières, puis Montréal, Montréal, et j’y suis encore parce que ça m’inspire!

2) Une chose que tu as faite cet été ?

À la Saint-Jean, j’ai rencontré à Trois-Rivière un garçon : l’occasion de retourner souvent dans ma ville natale et de parler poly-amour et monogamie avec lui. C’est le fun.

3) Ce que tu as le plus envie de voir au FAST ?

Off course, Bermude – n°1 à CISM pendant un bout -, La Valérie : des copains pour les premiers et une artiste que j’ai croisée à la radio. Ça va bien rentrer.

4) Tes plans ?

Je travaille sur un fanzine avec des amis ! C’est un fanzine à la fois poétique et historique. On s’amuse et divague sur certaines réalités.

5) Sorel-Tracy, c’est quoi ?

Ça va être nouveau, je n’y suis jamais allé. C’est là d’où viennent les membres de Malajube, non ? De toute façon, tous les groupes se retrouvent d’une façon ou l’autre à Montréal.

6) Une jeune troupe de théâtre émergente à suivre ?

L’Escadron Création : un théâtre de création historique. On œuvre à remettre en valeur le patrimoine historique. C’est un grand défi d’éduquer tout en gardant la fibre artistique sans tomber dans la pure pédagogie.

7) Le fantôme de Dolly Parton est devant toi. La phrase que tu lui dirais ?

Dolly Parton n’est pas morte! [ndla : oups] Elle a d’ailleurs dit qu’elle a vu le fantôme de sa grand mère avant de prendre un avion qui allait éventuellement se crasher. Mais je lui dirais que j’ai écris un livre grâce à elle.

8) Le poly-amour, comment ça marche ?

C’est exploratoire je dirais. En fait, c’est redéfinir sa vision du couple, de l’amour, de la sexualité. Qu’est-ce que je veux ? De quoi ai-je besoin ? De quoi ai-je envie ?